Drapeau américain : emblème du pays de l’oncle Sam

Drapeau américain

Le drapeau américain l’un des emblèmes des États-Unis d’Amérique avec l’hymne national (qui au passage porte le même nom de Star-Spangled Banner), le dollar – monnaie unique du pays et la pygargue à tête blanche. Comme plusieurs drapeaux du monde, ce drapeau comporte les mêmes trois couleurs que le drapeau de la France bleu-blanc-rouge. Sauf qu’ici le symbolisme est différent. Le blanc représente la pureté et la naissance pour signifier l’émergence d’une nouvelle nation, le rouge le sang versé pour bâtir cette nation et la couleur bleue signifie la vigilance, la justice et la persévérance. Ce sont également les couleurs des armoiries de la famille de George Washington que l’on retrouve sur les drapeaux américains.

Le drapeau des États-Unis : une épopée aussi rocambolesque que celle du pays dont il est l’étendard.

 

Au fil des années le drapeau américain a connu plusieurs évolutions reflétant au passage l’histoire rocambolesque du pays de l’oncle Sam notamment le changement du nombre d’états membres.

1775

Le tout premier drapeau des Etats-Unis comprend bien 13 bandes rouges et 13 bandes blanches mais point d’étoiles à l’époque mais il comprend le Union Jack. À l’époque ces bandes horizontales ne représentaient pas encore les états mais les treize colonies britanniques. Sur le véritable drapeau américain les bandes sont cousues et non uniquement imprimées pour montrer le caractère indéfectible de l’union des états.

1777

 

La première version du drapeau américain à intégrer des étoiles blanches sur fond bleu apparut en 1777, cela afin de marquer la proclamation l’indépendance des États-Unis en 1776. Elles étaient alors au nombre de treize pour représenter chacune les anciennes colonies du nord au sud : le New Hampshire, le Massachusetts, le Connecticut, Rhode Island, New York, le New Jersey, la Pennsylvanie, le Delaware, le Maryland, la Virginie, la Caroline du Nord, la Caroline du Sud et la Géorgie.

 

1795

 

En 1795 le nombre d’étoiles et de bandes passe à 15 pour marquer l’adhésion des états du Kentucky et du Vermont. Les étoiles ne sont alors plus disposées en cercle mais en lignes droites.

1818

 

En 1818 le nombre de bandes passe à 20 pour marquer l’adhésion de 5 nouveaux états : le Mississippi, le Tenessee, l’Ohio, la Louisiane et l’Indiana. En revanche l’on décida que désormais le nombre de bandes serait fixé à 13 qui correspond au nombre d’états fondateurs.

 

1819

 

Une étoile de plus pour célébrer l’adhésion d’un nouvel état : l’Illinois !

 

1820

Drapeau et pavillon des États-Unis d’Amériques comprennent maintenant 23 étoiles pour marquer l’entrée de l’Alabama et du Maine dans l’Union.

1822

 

L’adhésion du Missouri fait passer le nombre d’étoiles sur cette bannière à 24 ! Les étoiles sont alors disposées en forme de rectangle.

1836

 

L’Arkansas décide de se rallier aux États-Unis pour faisant passer le nombre d’étoiles blanches sur le drapeau national à 25.

1837

 

Le Michigan rejoint l’union pour apporter une 26eme étoile au drapeau officiel. Les étoiles sont alors disposées en forme… d’étoile.

 

1845

 

L’entrée de la Floride dans l’union fait passer le nombre d’étoiles sur l’étendard à 27. Les étoiles sont à nouveau disposées en ligne droite.

 

1867

 

L’éntrée du Nebraska lui apporte une nouvelle étoile pour un total de 28 étoiles !

1877

 

Après 10 ans, l’étendard des USA reçoit sa 38eme étoile avec l’adhésion du Colorado.

1890

 

Il a fallu attendre 13 ans pour que le drapeau se pare de 5 nouvelles étoiles représentent l’entrée de l’Idaho, du Dakota du Sud, du Dakota du Nord du Montana et de Washington.

1891

 

Après uniquement un an une nouvelle étoile pour l’arrivée du Wyoming

1896

 

L’Utah rejoint les États-Unis pour apporter encore une étoile au drapeau.

1908

 

La création de l’état de l’Oklahoma fait passer le nombre d’étoiles à 46.

1912

 

Lorsque l’Arizona et le Nouveau Mexique rejoignent les USA après 47 ans, le nombre d’étoiles passe à 48.

1960

La version actuelle du drapeau américain que nous connaissons est la version de 1960 avec 50 étoiles pour marquer l’adhésion d’Hawaï

Quelques anecdotes sur le drapeau américain

 

  • Le drapeau américain a plusieurs pseudonymes, on l’appelle aussi bien le stars and stripes, le Star-Spangled banner ou encore le Old Glory.
  • C’est en 1969 que Buzz Aldrin planta le premier drapeau USA sur la lune. Cependant l’on ne peut plus retrouver ce drapeau sur la lune aujourd’hui tout simplement parce qu’il fut détruit lors du décollage de la fusée pour le trajet retour.
  • Autre anecdote lunaire comme, il n’y a pas d’atmosphère sur la lune on a dû un peu tricher pour le faire flotter et c’est pour cela qu’on retrouve la présence d’une barre horizontale au-dessus de ce drapeau bleu-blanc-rouge si vous y regardez de plus près!
  • Contrairement au drapeau français où c’est strictement interdit et peut même être sanctionné d’une peine de prison, il n’est absolument pas interdit de bruler l’emblème des États-Unis car cela relève de la liberté d’expression.
  • Si toutes les versions de cette bannière étoilée peuvent être librement commercialisée, par contre le drapeau confédéré est interdit dans plusieurs pays.